2005 Année Internationale de la PHYSIQUE
Site du Nord - Pas-de-Calais


Mémoire de forme - Formes en mémoire



public: primaire public: collégiens public: lycéens public: étudiants en physique grand public
Lille, maison folie Wazemmes
du 9 septembre au 2 octobre 2005
mercredi à samedi, 14h-19h
dimanche, 10h-19h
fermé lundi et mardi
Fruit de la collaboration
entre un sculpteur et un physicien,
une exposition pleine
de découvertes et de poésie
Un gigantesque cube métallique qui semble flotter dans les airs... Des tiges qui s'écartent sur votre passage... Au rythme d'oeuvres étonnantes et inattendues, découvrez des matériaux étranges entre Science et Art.
Point d'orgue de cette exposition: les oeuvres du sculpteur suisse Étienne Krahenbühl. Expressionniste de la matière, Étienne Krahenbühl travaille depuis 1968 les métaux: fer, acier, inox, bronze... En 1996, c'est la rencontre avec le physicien Rolf Gotthardt qui lui fait découvrir les alliages à mémoire de forme. Il exploite depuis les propriétés étranges de ces matériaux dits intelligents...
La mise en scène visuelle et sonore des oeuvres, par le compositeur Émile Ellberger et le chercheur Giorgio Zoia, complète cet univers étonnant et fait découvrir une dimension nouvelle du son.
Enfin, le visiteur peut découvrir et jouer avec des matériaux à mémoire de forme présentés dans un atelier accessible à tous.
Étienne Krahenbühl vit et travaille dans le Jura suisse. Parmi ses réalisations récentes, citons la Colonne (Los Angeles - USA), le Relief Monumental en Bronze (Milan - Italie), Au Fil du Vent (Aley - Liban), l'Insoutenable Légèreté du Cube (Barcelone - Espagne), ainsi que de nombreuses oeuvres en Suisse, telles que la Fontaine (Yverdon), Au Fil de la Mémoire (Lausanne) ou encore 3 passantes (Vevey). En 2005, ses oeuvres ont été exposées entre autres à Madrid, Bologne, Barcelone et San Francisco. L'exposition de Lille s'inspire d'ailleurs en partie de cette dernière.
Rolf Gotthardt est docteur es Sciences Physiques de l'université de Stuttgart. Il est actuellement adjoint scientifique à l'Institut de Physique de la Matière Complexe de l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne. Il travaille notamment sur les matériaux intelligents à base de composites polymères renforcés par des fils d'alliage à mémoire de forme Ni-Ti. Il contribue également à l'introduction des alliages à mémoire de forme en microtechnique et en médecine... et bien sûr, dans l'Art !
Emile Ellberger est compositeur, chercheur et professeur d'électroacoustique au Conservatoire de musique de Genève.
Giorgio Zoia est docteur ès Sciences Techniques de l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne. Il est actuellement ingénieur à l'Institut de Traitement des Signaux de l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne. Ses activités de recherche concernent la conception des systèmes multimédias, en particulier l'audio. Il est notamment un membre actif du comité MPEG-4.


Cette exposition, où les sculptures sont à base d'alliages à mémoire de forme, a reçu un écho très favorable de la part de la communauté scientifique dans le domaine des sciences des matériaux.